Australie : Kirra Beach

« Un dernier tour et puis s’en va »

Avant d’aller plus dans cet article, permettez-moi de vous dire qu’il y a une faute d’orthographe sur la photo de couverture de cet article ! Le nom de la ville était Coolangatta et non Coolongatta. Il faudra attendre que j’y retourne pour rectifier tout ça !

En préparant ma liste de « choses à emporter avec moi en Australie » je me souviens avoir marqué une pause sur la ligne maillot de bain. Comprenez-moi : je voyais défiler une tonne de clichés (pas envie de finir dans la bouche d’un requin, la plage c’est pour les surfeurs … pas envie de finir dans la bouche d’un requin quoi), et puis je partais en plein hiver austral ! Les chances de faire bronzette sur une plage australienne étaient donc assez minces. Mais comme je travaillais dans un magasin de lingerie et que j’avais droit à -35% ou -30% (oui, tout ça) sur mes achats, je me suis assez rapidement laissé tenter.

Bon il ne m’aura finalement servi qu’une fois au cours de mon séjour (à un mois du départ) avec dix kilos de plus à caler sous mon deux pièces … mais j’étais franchement contente de pouvoir participer à la sortie organisée avec EF School (l’organisme avec lequel j’ai effectué mon séjour linguistique).

Bon, ça ne se voit là ! Mais le sable était vraiment blanc

Parce qu’il faut savoir que, des sorties, il y en avait quasiment toutes les semaines ! Ils proposaient tout un tas de circuits intéressants (plongée sous-marine à la Grande Barrière de Corail, observation de baleines, saut en parachute, etc.), mais comme je partais avec un budget (très) serré, je me suis contentée des sorties organisées au centre-ville avant de finalement craquer pour une des dernières activités de mon semestre : une journée à Kirra BeachCoolangatta).

Pour vous permettre de me resituer un peu géographiquement, je résidais à Algester (banlieue sud de Brisbane, la capitale du Queensland) et allais en cours à Brisbane-même. Et Coolangatta c’est aussi une ville du Queensland, mais sur la Gold Coast (côte pacifique), à 75km du centre de Brisbane. Depuis le campus, on (élèves participants à la sortie, moi inclus) a pris un car et fait une belle grosse heure de route avant d’arriver à destination. Le temps était superbe, il faisait chaud, et on était tous très impatients d’arriver.

Disposition naturelle ou d’une personne qui passait par là ? Quoi qu’il en soit, j’en ai profité !

Je fis le trajet aux côtés de M.R. qui, comme moi, comptait le moindre sous et commençait à trouver le temps long … je me souviens avoir partagé avec elle ses écouteurs pour faire défiler le contenu de son iPod (ne me demandez pas lequel) tout en discutant de la vie qu’on allait bientôt reprendre (elle, une fois rentrée au Japon et moi, une fois rentrée en France) mais elle finit par s’endormir quelques minutes avant l’arrivée. En bonne mitrailleuse de photos que j’étais (et que je suis un peu restée), j’en ai donc profité pour graver le souvenir de ce trajet avec quelques clichés de notre groupe (et de celles qui avaient succombé au sommeil).

Une fois à destination : un petit tour dans un surf shop pour que les intéressé.e.s se fournissent en matériel de surf, de plage, et autres accessoires de mode. Pour ma part, je n’avais rien à acheter mais j’ai pris plaisir à enchaîner les essayages de paires de lunettes de soleil ! Après quoi, on était parti pour rejoindre Kirra Beach et sa vue sur la Gold Coast. La plage était très peu fréquentée (dû à la saison) et son sable blanc piquait fort les yeux (no joke) !

Marcher sur la pointe des pieds pour ne pas qu’on voit que j’ai les pieds plats

Messages gravés dans le sable à destination de nos proches, photos de sauts en l’air, séance de bronzage … Impossible de me rappeler combien de temps nous sommes restés, mais la journée fut riche en beaux souvenirs. J’ai même défié O.K. et deux de ses copains au 100 mètres persuadéeque j’allais pouvoir battre trois messieurs dans le meilleur de leur forme alors que je me familiarisais tout juste avec mon nouveau poids. Disclaimer : j’ai fini bonne dernière les deux fois (téméraire ou un peu sotte ? je vous laisse choisir).

De cette journée je garde également un bon souvenir de cette balade que je me suis offerte en solitaire, un peu avant le rendez-vous au point de départ. En compagnie de mon appareil photo (sans qui tous ces souvenirs ne seraient pas aussi clairs aujourd’hui), j’ai pris un dernier bain de pieds, marqué le sable de mes empruntes de pas pour immortaliser cet instant avec un message fort : j’ai posé le pied sur le sol australien. Mon rapport à la photographie était loin d’être celui qu’il est aujourd’hui mais, à ce moment précis, j’avais décidé que j’allais pouvoir raconter beaucoup de choses à travers ces clichés. Et je voulais que mes photos retranscrivent, à travers les années, la satisfaction que j’éprouvais d’avoir été .

Maintenant, imaginez … vous avez réservé un circuit pour faire le tour de l’Australie et ce dernier démarre à la Gold Coast. Qu’est-ce que vous visitez en premier ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s